Navigation – Plan du site

11 | 2013
Présent (1)

Écrire l’histoire, n° 11, Présent (1), 2013
Informations sur cette image
Crédits : Antoine Perrot (http://antoineperrot.net/)
160 p. - 16 €
ISBN 978-2-35698-058-8

Je lis dans l’avenir la raison du présent.
Alphonse de Lamartine

Notes de la rédaction

Écrire dans le présent, entre deux obligations professionnelles, est une évidence pour l’historien contemporain. Si le passé n’est plus là et le futur pas encore, la feuille blanche, elle, est bien présente ! Cette pratique au présent, dans le présent, de l’écriture de l’histoire est un donné matériel. Aussi créatif et imaginatif que soit l’historien, aussi brillante et rapide l’avancée des techniques, l’historien n’a pas encore trouvé le moyen d’écrire ailleurs qu’aujourd’hui… même un texte à rendre pour hier. Cette ubiquité du présent peut sembler paradoxale pour un professionnel du passé.

Mais, au-delà de ces aspects matériels de concordance des temps, c’est en réalité souvent la césure, l’articulation entre passé et présent qui fait débat plus que le présent de l’écriture.

  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • Les cahiers de Revues.org