Navigation – Plan du site
Accélérations
Lectures

Accélérationnismes et accélération

À propos de Srnicek, Williams, Taylor, Noys, Rosa et quelques autres
Accelerationism and Acceleration
David Henkin
Traduction de Juliette Laurent
p. 214-219
Référence(s) :

Stephen Kern, The Culture of Time and Space (18801918), Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1983, 372 p.

Robin Mackay, Armen Avanessian (dir.), #Accelerate. The Accelerationnist Reader, Falmouth (R.‑U.), Urbanomic, 2014, viii- 536 p.

Benjamin Noys, Malign Velocities. Accelerationism and Capitalism, Winchester (R.‑U.), Zero Books, 2014, xii-117 p.

Hartmut Rosa, Beschleunigung. Die Veränderung der Zeitstrukturen in der Moderne, Francfort-sur-le-Main, Suhrkamp, 2005, 537 p.

Steven Shaviro, No Speed Limit. Three Essays on Accelerationism, Minneapolis, University of Minnesota Press, 2015, 86 p.

Mark C. Taylor, Speed Limits. Where Time Went and Why We Have So Little Left, New Haven, Yale University Press, 2014, x-396 p.

Alex Williams, Nick Srnicek, « #Accelerate Manifesto for an Accelerationnist Politics » [2013], repris dans Robin Mackay, Armen Avanessian (dir.), #Accelerate. The Accelerationnist Reader, Falmouth (R.‑U.), Urbanomic, 2014, p. 349-362

Cet article est une traduction de :
Accelerationism and Acceleration

Notes de la rédaction

Texte inédit traduit de l’anglais par Juliette Laurent

Licenciée en sciences politiques (Sciences Po Paris) et en droit (université de Bourgogne / Bristol University), Juliette Laurent est actuellement en master PSIA (politique de l’environnement) à Sciences Po Paris.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2019.

Plan

Références

Aperçu du texte

En mai 2013, le site internet britannique Critical Legal Thinking publie un « Manifeste pour une politique accélérationniste » (MPA) signé par deux jeunes intellectuels, Nick Srnicek et Alex Williams. Bien qu’émaillé d’expressions et de références typiques de la culture universitaire britannique, ce manifeste n’est pas un texte académique. À l’instar de son célèbre modèle, le Manifeste du parti communiste de Marx et Engels, le MPA entreprend non seulement d’interpréter le monde, mais de le changer. Srnicek et Williams y exhortent la gauche à « tirer parti de toute avancée technologique et scientifique rendue possible par la société capitaliste », y compris la quantification, la modélisation économique, l’étude des réseaux sociaux et l’analyse des big data, et à faire de la « plate-forme matérialiste du néolibéralisme » un « tremplin pour s’élancer vers le postcapitalisme ». Rejetant ce qu’ils qualifient de « folklore politique nourri de localisme, d’action directe et d’horizontalism...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

David Henkin, « Accélérationnismes et accélération », Écrire l'histoire, 16 | 2016, 214-219.

Référence électronique

David Henkin, « Accélérationnismes et accélération », Écrire l'histoire [En ligne], 16 | 2016, mis en ligne le 15 septembre 2019, consulté le 26 juin 2017. URL : http://elh.revues.org/1104

Haut de page

Auteur

David Henkin

David Henkin est professeur d’histoire à l’université de Californie à Berkeley, où il enseigne et écrit sur les États-Unis du xixe siècle. Il est l’auteur, entre autres, de City Reading. Written Words and Public Spaces in Antebellum New York (Columbia University Press, 1998) ; The Postal Age. The Emergence of Modern Communications in Nineteenth-Century America (University of Chicago Press, 2006) ; et, avec Rebecca McLennan, Becoming America. A History for the 21st Century (McGraw-Hill, 2014). Il est actuellement en train d’écrire une histoire des rythmes hebdomadaires dans l’Amérique du xixe siècle.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • Les cahiers de Revues.org